News

COVID-19 : Le virus préfère les faibles taux d’humidité

Le coronavirus SARS-CoV-2 se propage plus à l'intérieur et en cas de faible taux d’humidité, conclut cette méta-analyse indo-allemande du Leibniz Institute for Tropospheric Research (TROPOS) et du CSIR National Physical Laboratory (New Delhi).

L’étude, publiée dans la revue Aerosol and Air Quality Research, est la première à démontrer que l'humidité relative joue un rôle important dans la propagation du nouveau coronavirus SARS-CoV-2. La transmission aéroportée et aérosolisée du coronavirus SARS-CoV-2 notamment dans l’air intérieur est aujourd’hui bien documentée. Mais ce mode de transmission pourrait être fortement influencé par l'humidité relative (ou rapport de la pression de la vapeur d'eau contenue dans l'air sur la pression de vapeur saturante à la même température). C’est la conclusion de cette analyse des 10 études internationales les plus pertinentes sur le sujet. Avec des implications claires : le contrôle de l'air intérieur en plus des mesures habituelles de prévention, comme la distanciation sociale et le port du masque. Enfin, renforcer l’humidité de manière à atteindre une humidité relative de 40 à 60 % pourrait réduire la propagation des virus et leur absorption via la muqueuse nasale.

 

Source :

Retour